Foie

Le foie (ou glande hépatique) est un organe abdominal, l’un des plus volumineux du corps humain. Il assure trois fonctions vitales :

  • Une fonction d’épuration
  • Une fonction de synthèse
  • Une fonction de stockage

 

C’est l’organe du corps humain qui effectue le plus grand nombre de transformations chimiques. Le foie se divise en quatre lobes inégaux, une première séparation verticale est formée par le ligament falciforme. A gauche, on trouve le lobe qui est le plus volumineux (deux tiers du volume du foie), puis à droite, le lobe qui est la partie la plus étroite (un tier du volume). Les deux autres lobes sont des indivisions de tailles mineures : le lobe caudé (ou lobe de Spiegel) et le lobe carré.

 

Chaque lobe est divisé en secteurs, eux-mêmes divisés en segments, on compte 8 segments par lobe.

 

En chirurgie hépatique, ces divisions anatomiques correspondent aux ramifications vasculaires. Le chirurgien, en cas de résection, suit souvent ces contours anatomiques.

 

Le foie est un organe extrêmement vascularisé, comme le rein, il est un grand “nettoyeur de sang” car il métabolise et neutralise toutes les substances toxiques stockées par le corps.

 

Le foie est un organe complexe capable de se régénérer de façon remarquable, même si les 3/4 de sa masse a été réséqué ou détruite

Pathologie

il y a différents types de pathologies hépatiques, soit bénignes soit malignes.  Ces pathologies sont évidences par la présence des lésions solides dans le parenchyme hépatique.

Tumeurs bénignes

Les tumeurs bénignes sont suivant asymptomatiques et ils sont découvert de manier fortuite. Le traitement chirurgical de ce tumeurs est nécessaire en certain cas, en fonction de l’augmentation volumétrique et du risque de rupture ou du risque de dégénération maligne. Le plus communes sont :

Angiome

Adénome

Hyperplasie nodulaire focale

Kyste biliaire

 

Tumeur maligne du foie

les tumeurs hépatiques sont de deux types : les tumeurs primitives (a origine des cellules du foie, comme les hépatocytes et les cholangytes) et les tumeurs métastatiques (localisation hépatiques de tumeurs primitives à distance, comme pour exemple le tumeur du colon)

Le plus fréquents sont :

Carcinome hépatocellulaire

Cholangiocarcinome

Angiosarcome

Métastase de cancer colique

Métastase de tumeurs neuroendocrine

Métastase du cancer du sein

Ces tumeurs ont des caractéristiques différents mais il nécessite une prise en charge rapide.

Un fois détecté la lésion hépatique, il faut comprendre le niveau de malignité et sa diffusion. Le diagnostic est réalisé avec un examen du patient et une prise de sang avec le dosage des marqueurs tumoraux (AFP, CA 19-9, CEA, CA 15-3). Il faut aussi réaliser des examens radiologiques comme un TDM (tomodensitométrie ou scanner) ou un IRM (résonance magnétique) pour de pouvoir caractériser la lésion. En cas de doute diagnostique, un biopsie (prélèvement de tissue de la lésion sous anesthésie) qui va être analyse en anatomopathologie peut être nécessaire.

Un fois complété le bilan d’extension de la pathologie avec tous les éléments disponibles, le cas clinique dois être discuté en réunion multidisciplinaire a la présence des chirurgiens, radiologue, oncologue, gastroentérologue, pour pouvoir établir le meilleur parcours de soins. Dans certains cas, avant l’intervention chirurgicale, peut être nécessaire réaliser une chimiothérapie. La réalisation de l’intervention chirurgicale doit garantir l’ablation d’une partie du foie qui contient la tumeur, en respectant la partie résiduelle du foie, avec une quantité suffisant de parenchyme pour garantir un fonction hépatique correct.

Apres l’intervention chirurgicale, des examens radiologiques et des prises des sang doit être réalise périodiquement au fin de vérifier l’éventuel présence de récidive de maladie et sa nouvelle prise en charge.

Interventi

Tutti gli interventi, dalla laparoscopia alla resezione della via biliare.
Duodenocefalopancreasectomia
Intervento chirurgico che reseca in blocco il duodeno, la testa del pancreas e la via biliare.
Resezioni maggiori
Resezione di un emifegato (più di tre segmenti epatici). L’intervento può essere realizzato per via laparotomica, laparoscopica o robotica.
Laparoscopia
Tecnica che permette di vedere ed operare l’interno dell’addome del paziente attraverso uno strumento ottico chiamato laparoscopio.